Publicité

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Newsletter

Qui sommes-nous ? des colibris...

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux, terrifiés et atterrés, observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter au feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : – Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? – Je le sais, répondit le colibri, mais je fais ma part. »

 

Mais pour être précis, c'est qui les bijoux de CEDRIC ?

Cédric, breton (finistérien pour être précis), 33 ans, ancien responsable communication d'une université, j'ai décidé de changer de vie, d'apporter ma pierre à l'édifice, en mettant pour cela mes compétences à profit.

Des voyages (en Thaïlande puis en Indonésie) avec mon sac-à-dos, des rencontres merveilleuses (voire magiques) et une création plus tard, me voilà pour lancer le début de cette aventure humaine, sociale, de coeur : les bijoux de CEDRIC.

Tanguy,  31 ans, colibri numéro 2, responsable adjoint dans une Biocoop à Paris, des magasins dédiés au bio mais aussi très militants pour la solidarité et un autre rapport à la terre, également ancien responsable associatif, un parcours avant tout tourné vers un monde plus positif. Aujourd'hui cocréateur des bijoux de Cedric.

 

Notre philosophie, nos valeurs : pour un monde responsable et positif !

La première épreuve fût d'expliquer ce que signifie "commerce équitable" aux indonésiens, puis d'établir des relations de confiance réciproque (et oui, nous voulons qu'ils aient confiance en nous aussi) pour ainsi pouvoir travailler ensemble dans le respect et la durée. Aussi, dès que nous achetons un bijoux en Indonésie, nous aidons.

Qui aidons-nous aujourd'hui ?

- La maison sociale Kubca Samakta, qui confectionne les bijoux de la designeuse Elliati.

- Sigit Purwadi : notre représentant depuis Yogyagrarta, marié, avec deux enfants.

- La « social house of papua » dont la vente de bijoux permet de financer des programmes éducatifs à destination de la communauté Papou.

- Akik Sariyo, 51 ans, marié, 5 enfants. Akik vit avec sa famille dans un quartier pauvre de Yogyakarta (Indonésie). Nous lui avons confié de l’argent pour qu’il nous fabrique des bijoux, dont 90% du prix de vente lui sera reversé.